Théâtre des Galeries

Le projet intègre les aspects patrimoniaux (patrimoine classé) et les contraintes juridiques (PRAS – PPAS – permis unique) dans les résolutions techniques (HVAC – acoustique – prévention incendie), économiques (coûts des travaux – subsidiations éventuelles – revenus escomptés) et de planification (maintien de l'activité du Théâtre).

Rénovation du théâtre
La rénovation du théâtre au sein des Galeries royales Saint Hubert est un challenge de dimension. Dès lors qu’il s’agit d’aborder la rénovation de ce type de théâtre, la problématique consiste généralement à trouver un compromis entre la préservation historique et les transformations nécessaires à une exploitation adaptée à la création contemporaine, comme à l’indispensable amélioration des conditions d’accueil du public.

La rénovation doit s’inscrire dans une vision stratégique : les familles propriétaires des Galeries ont œuvré depuis 1845 afin d’apporter une plus value esthétique, émotionnelle et commerciale à Bruxelles, à ses habitants, et à tous ceux qui y séjournent par la création permanente de valeurs pour les actionnaires, levier indispensable de pérennité et de développement.

La proposition vise dès lors à intégrer les aspects patrimoniaux (qualité de l’existant – aspect classé), juridiques (PRAS – PPAS – classement du théâtre) et techniques ( HVAC – acoustique – prévention incendie), mais aussi économiques (coûts des travaux – subsidiations éventuelles – revenus escomptés) et de planification (interruption de la saison ou non).

Celle-ci est articulée en deux parties en ce qui concerne le théâtre :
- une rénovation de façon générale axée sur une meilleure organisation tant en ce qui concerne les parties occupées par les « acteurs internes » que pour les parties accessibles au public
– et cela par la libération ou la meilleure exploitation de surfaces sous-utilisées
- la restauration, plus pointue, d’éléments théâtraux.

Le Théâtre des Galeries est le dernier exemple de structure scénographique en bois à Bruxelles. Ses cintres vieux de 150 ans, nous remémorent les pratiques théâtrales d’antan et ses équipes de cintriers manipulant à force de bras les fils en chanvre.

A la moitié du 20ème siècle, des transformations importantes furent réalisées, adaptant ainsi certains équipements du théâtre. Les équipements existants sont: un gril en bois, trois niveaux de cintres suspendus à la charpente, 6 passerelles transversales sous le gril,2 passerelles au lointain, 49 perches sur fils en chanvre dont une dizaine équilibrée et une encore montée sur tambour, un rideau rouge, un pont lumineux, une régie plateau à cour, un monte-décor au lointain, le rideau de fer et, quadrillant la cage de scène, quatre escaliers hélicoïdaux.

Etat existant
Plan plateau: La résolution technique de la cage de scène du Théâtre des Galeries est un problème à la fois patrimonial et technique.

Patrimoine: D’un point de vue patrimonial, la cage de scène actuelle présente, malgré des transformations dans le temps, un exemple exceptionnel de dispositifs représentatifs des théâtres tel qu’il était pratiqué aux dix huitième et dix neuvième siècle : ce sont les passerelles transversales, les cintres, les poulies en bois, les tambours sur le gril, etc.

Conscients de la valeur patrimoniale de l'ensemble, nous avons abordé les questions techniques avec la plus grande prudence oscillant entre des solutions d’amélioration de l’existant jusqu’au remplacement complet par des structures neuves, en métal par exemple. Afin de ne pas prendre une décision arbitraire, nous avons pris le soin de relever dans les moindres détails, toutes les composantes des dispositifs existants, en cherchant à comprendre les raisons de leur évolution dans le temps.

Technique: D’un point de vue technique, il s’agissait de résoudre les problématiques auxquelles sont confrontés quotidiennement les membres de l’équipe du Théâtre, lesquelles se concentrent particulièrement autour du plateau:
-manque de dégagements de scène d’une façon générale
-encombrement par le dédoublement de la cage de commande des équipes (perches mobiles auxquelles ont suspendus les éléments de décors ou les éclairages, …)
-Conformité du rideau de fer
-Régies plateaux à reconsidérer en tenant compte de nouvelles régies lumières -Encombrement de la cheminée de contrepoids inutilisés du côté cour

Ainsi que deux problèmes tout à fait particuliers : la mise en conformité du monte décors et le renforcement de ses capacités (vitesse et surcharge), et l’absence d ‘équipes contrebalancées imposant un personnel très important pour les manipulations (héritage du passé : nombreuses équipes de cintriers).

Coupes dans l’existant: L’ensemble du dispositif existant dans la cage de scène est directement lié à la charpente magnifique qui couvre le théâtre. L’entrée principale de cette charpente constitue le support du gril.Celui-ci est constitué d’un plancher en bois datant de la construction du théâtre: Ce plancher présente un énorme avantage: une très grande souplesse d’utilisation, à savoir que l’on peut déplacer avec une très grande aisance les points de suspentes des équipes ou des charges, moyennant le simple percement ou découpage des planches. Vous pouvez imaginer donc que ce plancher soit devenu un gruyère au fil du temps, rendant sa praticabilité hasardeuse en terme de sécurité.

Sur ce plancher circulent les fils de renvois des équipes qui transitent actuellement vers le côté jardin pour la plupart d’entre elles, alors qu’à l’origine, elles étaient réparties à cour et à jardin : signe des temps : réduction du personnel et rassemblement des commandes d’un seul côté.

Eléments importants en matière de patrimoine, on trouve sur ce gril ainsi qu’à un second niveau d’entrais, des tambours de commande permettant à l’époque de découpler les efforts de traction et des charges. Bien que datant d’un autre âge, l’un ou l’autre de ces tambours sont actuellement encore utilisés.

Autres éléments importants en matière de patrimoine, les passerelles transversales, réparties suivant le rythme des fermes de charpente. Elles sont elles-mêmes déterminantes pour la répartition des équipes. Malgré leur encombrement elles seraient encore utilisées sporadiquement. L’aspect patrimonial nous a conditionné à considérer leur maintien dans le cadre de la solution que nous vous proposerons dans quelques instants.Mais auparavant je prendrai rapidement le temps de compléter le portrait de cette cage de scène exceptionnelle en précisant les différents niveaux de cintres également suspendus à la charpente et que nous allons voir en plan.

Proposition
Coupes dans la proposition
Comme mentionné en introduction, nous avons envisagé des solutions allant de l’amélioration simple de l’existant en rajoutant des contrepoids sur les équipes existantes, jusqu’au remplacement complet du plancher en lui superposant un nouveau gril métallique complet. Les aspects patrimonial et financier nous ont guidé au fil de nos rencontres avec l’équipe du théâtre et des entreprises à vous proposer une solution nuancée qui exploite les qualités d’un plancher en bois, tout en rendant plus souples les pratiques de cintres.

Nous proposons donc de glisser dans l’intervalle des solives en bois existantes, des poutrelles métalliques de tailles réduite, prenant appuis sur l’entrais principal de la charpente, et qui serviront des chemins de moufles pour les nouvelles équipes. Celles-ci seront commandées par des câbles en acier, nécessitant moins d’entretien et plus accessibles au point de vue coût.

+ more

Het voorstel integreert de patrimoniale kwaliteiten ( beschermd patrimonium) en de juridische beperkingen (GBP – BBP – unieke verguning) met de technische oplossingen (HVAC – akoestiek – brandveiligheid), de economische ( kosten van de werken – eventuele subsidiëring – voorzien budget) aspecten en de planning (de behouding van de theater activiteiten).

Renovatie van het theater
De renovatie van het theater «des Galeries» gelegen in de Sint-Hubertusgalerij is een uitdaging met verschillende dimensies.

De problematiek vanaf de aanvang van de renovatie voor een dergelijk theater bestaat erin een compromis te vinden tussen de historische bescherming en de transformaties die nodig zijn voor een exploitatie aangepast aan hedendaagse opvoeringen, alsook aan de noodzakelijke verbetering van de accommodaties voor de ontvangst van het publiek.

De renovatie moet in de lijn liggen van een strategische visie: de familie-eigenaars van het theater deden sinds 1845 inspanningen om een esthetische, emotionele en commerciële meerwaarde te schenken aan Brussel, aan zijn inwoners en aan al diegenen die er vertoeven, door de permanente waardecreatie voor de aandeelhouders, de onmisbare drijfveer voor het voortbestaan en de groei van het theater.

Voorstel
Het voorstel beoogt de integratie van patrimoniale (bestaande te beschermen kwaliteiten), juridische (GBP – BBP – klassering theater) en technische (HVAC – akoestiek – brandveiligheid) alsook de economische ( kosten van de werken – eventuele subsidiëring – voorzien budget) aspecten en de planning (het seizoen onderbreken of niet)

Deze werden vertaald in 2 delen voor wat betreft het theater:
- een algemene renovatie gericht op een betere organisatie voor de ruimtes van de acteurs als voor de ruimtes toegankelijk voor het publiek – dat door het vrijmaken of een beter gebruik van de “onderbezette” oppervlaktes.
- een meer gespecialiseerde restauratie van de theaterattributen.

+ en savoir plus

The project aims to integrate the qualities of protected heritage, the technical solutions considering legal constraints (GBP – BBP – authorizations), the economic aspects (costs of the works - possible subsidies - financial return) and the planning constraints (maintaining the theater activities).

Nature
Renovation and extension
Program
Listed theatre (1847 - 1951)
Location
Galerie des Princes 6 - 1000 Brussels
Duration
2003 - 2014
Client
Société des Galeries
Author(s)
MA - L'Escaut-Archi2000 / Full mission of architecture and scenography
Surfaces
gross : 5.000m²
Budget (excl vat)
8.990.000 € (arch.) + 1.150.000 € (scéno)
Team Escaut
Olivier Bastin - Pierre Larauza - Raquel de Morais - Florence Hoffmann
More
Structure
Arcadis-Fally
Fluids
Arcadis-Fally
Acoustic
Capri Acoustique